Karaté Do Shotokaï Europe

French English German Italian Spanish

Accueil

Madame, Messieurs les enseignants et pratiquants de Karaté-Do Shotokai

 

Senséi SHIGERU EGAMI disait :
« Le Karaté-Do est un chemin éternellement inachevé, qui doit évoluer et progresser sans cesse, grâce aux efforts de tous »

Qu’en est-il du Karaté-Do Shotokai à l’horizon 2018 ?

Le SIM (Shotokai International Meeting) ou Rencontres International Shotokai est une opportunité pour chaque école de prendre part au rayonnement du karaté-do shotokai par la qualité et la quantité de ses participants.

Après Lisbonne, Londres et Paris en 2010, nous renouvelons l’expérience de ce grand rassemblement international des enseignants et pratiquants et nous escomptons plusieurs centaines de personnes.

Pour ce début d’année sportive 2018-2019, réservez votre premier week-end d’octobre 2018, du vendredi 05 Octobre au dimanche 7 octobre 2018, avec vos élèves et retrouvons nous à Paris pour pratiquer et échanger nos multiples approches de la pratique et de l’enseignement du shotokai, dans le respect de l’héritage de nos aînés et avec un regard tourné vers l’avenir.

Toutes les informations relatives à cette rencontre vous seront envoyées incessamment.

Nous vous souhaitons une très bonne réception de ce message.

Pour le Comité d’Organisation du SIM Paris 2018

Andoche KAINE

 


 

Logo

SERIGNAN 2017

Bonjour à toutes et à tous,

Le stage de Sérignan a été une réussite et nous avons retrouvé notre Responsable Technique en pleine forme.

Nos amis Anglais et Ecossais étaient présents la première semaine et ils ont particulièrement apprécié les cours de Patrick. Ils ont également aimé la convivialité du Groupe et l'accueil chaleureux de chacun envers eux.  Ils me demandent de vous transmettre leurs remerciements.

La deuxième semaine de stage amène toujours plus de participants, les cours sont toujours aussi durs physiquement et les" pots" de plus en plus fédérateurs.

Nous commençons déjà à parler du 50è anniversaire du stage de Sérignan, nous avons un peu plus d'un an pour y réfléchir et toutes les propositions sont les bienvenues.

Je souhaite bon courage à ceux qui ont repris le chemin du travail et de bonnes vacances à ceux qui peuvent encore en profiter.

A très bientôt et avec toute mon amitié.

Christian Bert
Président KDSE, janvier 2017

 


 

 

L'association KDSE a pour but d'assurer le développement en Europe du Karaté-Do Shotokaï, qui se caractérise par une recherche de l'efficacité par la décontraction, la souplesse et l'harmonie.

Techniquement, le Shotokaï est donc la recherche de l'efficacité par la souplesse. On a ici la définition d'un but et du moyen à utiliser pour y parvenir.

Cette technique doit permettre aux élèves d'évoluer favorablement sur tous les plans, physique, psychique et spirituel. L'enseignant n'a donc qu'à trouver une technique et une pédagogie qui visent ces objectifs pour prétendre pratiquer le Shotokaï.

Le Shotokaï s'est tout de suite démarqué des autres styles qui se sont lancés dans le Karaté compétition, ou même dans le Karaté de combat dans lesquels on recherche la victoire sur un adversaire.

En Shotokaï ce que l'on recherche, c'est la victoire sur soi-même et l'harmonie avec les autres. Le Karaté sportif participe au gonflement de l'ego de ses champions, tandis que nous cherchons à réduire le nôtre pour avoir accès à la connaissance de notre véritable personnalité. Ces démarches sont à l'opposé l'une de l'autre.

Techniquement l'opposition est la même: là où l'un mettra le maximum de force, l'autre mettra le maximum de détente. Les déplacements au lieu d'être saccadés seront fluides etc.

Techniquement le Shotokaï est donc un style très original, certainement le plus fin des styles de Karaté ce qui en fait le style le plus adapté à une pratique féminine. Il ne conviendra pas à ceux qui recherchent une efficacité à court terme ou un Karaté sportif.

Il conviendra par contre à ceux qui recherchent dans les arts martiaux une voie de perfection personnelle, et à ceux qui sont prêts à remettre perpétuellement en cause leur acquis pour aller toujours plus loin dans une recherche technique passionnante.

Patrick Herbert
Directeur technique KDSE, mai 2003