Karaté Do Shotokaï Europe

Stages 2017-2018

pdf    pdf à télécharger (mise à jour 09/08/2017)

 

A noter

Stage de Noël à Champigny

=> 2017-12-26-stage-de-noel-champigny


 

Stage National de Karaté Do Shotokai organisé par la Fekamt aura lieu les 3 et 4 mars 2018 à Lyon - Croix Rousse.

Les intervenants sont les Experts reconnus de la FEKAMT: HAGOPIAN Alain, HERBERT Patrick, Dominique PIERRE.

Lieu : Gymnase Henon la Ficelle
65 Boulevard des Canuts 69004 Lyon.

 

Facebook

French English German Italian Spanish

Stage de Karaté 2011 à Paris, de Noël au jour de l’An.

Au cœur de l’hiver, où les longues nuits s’illuminent entre les vitrines et les guirlandes, les karatékas, vêtus de leur blanc kimono s’entraînent dans la lumière intense du néon.
Le stage se déroule à Mercoeur, dojo historique de Maître Murakami.

Lundi 26

Le premier jour sont étudiées les rotations combinées. Par exemple, pour Gedan barai, quand le bras monte, l’avant-bras descend. Cette simultanéité, qui accélère le mouvement, n’est pas évidente au premier abord pour qui la découvre. Quelques allers et retours en ki-hon permettent de la travailler :
Enchaîner gedan-barai et uchi uke, puis uchi-uke et gedan barai.

En illustration, dans le kata Heian shodan, pour le mouvement de dégagement qui précède tettsui, on tire le bras vers soi en le détendant à partir de l’avant bras, puis jusqu’à l’épaule.

La suite du cours est consacrée aux katas : Taikyoku shodan, Heian shodan, Bassai dai, Empi

 

Mardi 26

La matinée commence par un travail sur l’axe vertical de rotation sur oi-tsuki. Cette attaque combine une rotation et une translation. En prenant conscience de son axe, le pratiquant espère améliorer sa verticalité et la trajectoire du mouvement.
Application par deux en kiba dachi, dans le relâchement : la rotation est l’essentiel du mouvement. Exercice suivant : faire deux oi-tsuki dans un même temps, sans bien sûr marquer de temps d’arrêt.
Ensuite on revient sur des exercices de la veille, les rotations combinées. Dans uchi-uke et dans shuto uke, il y a rotation autour du petit doigt et rotation autour de l’index. Faire ces deux rotations en même temps.

Le soir, après un intense ki-hon, de oi-tsuki puis de mae-geri, nous nous exerçons à bouger un côté de la poitrine. Une moitié sort, l’autre rentre.

Sur un travail de frappe à deux, avec un coussinet, bras complètement relâché, combinaison de cercles horizontaux et verticaux.

Travail de poussée à deux mains pour observer l’effet du recul du genou avant dans le dégagement de la force.

Mercredi 28

En kiba dachi, sur place, l’entraînement commence par des séries de oi-tsuki, puis des doublets uchi uke et oi-tsuki, puis oi-tsuki et haito, permettent de retrouver les principes de rotation vus précédemment

Puis un travail à deux, en ippon kumité, permet d’appliquer ces principes, de constater les progrès.
Puis nous étudions le premier mouvement de Heian nidan, et l’enchaînement de mae-geri et uraken dans Heian yodan.

Le cours se termine par l’apprentissage de Tekki nidan.

Le soir nous travaillons la continuité des mouvements, en ki-hon avec jodan age uke suivi de tettsui, puis de uraken.

Le bassin doit être horizontal tout au long des déplacements. Nous nous y exerçons en ki-hon sur les attaques maite, puis en travail à deux avec défense shuto barai contre maite.

C’est le moment pour les débutants d’apprendre les déplacements de midale : avancer par la jambe avant, tourner vers l’adversaire.

La journée se conclut par quelques katas : Heian nidan, Heian sanda, Empi.

Jeudi 29

La séance débute par un kihon particulièrement intense où s’enchaînent oi-tsuki doubles, shuto uke, shuto, shuto et nukite, morote uke  prolongé par maite tsuki, ponctué par une série de mae-geri de la jambe avant comme de la jambe arrière, parachevé d’une série de nukite et tettsui à 360 degrés.

Enfin un exercice plus serein en travail à deux – ippon kumité – voit s’enchaîner attaque oi-tsuki, parade en double teisho en reculant, puis contre attaque uraken. Si le rythme des assauts est plus calme, la précision exigée n’est que plus grande.

Dans l’exercice irimi, attaque et défense simultanés, l’accent est mis sur le travail du ventre, sa compression et son impulsion.

Le soir, après un bref ki-hon pour s’échauffer, avec quelques mae-geri et soto uke, les exercices à deux combinent attaque de dos et défense yaku-Soto-uke avec demi-tour. On apprendra à sentir une attaque sans la voir, ni l’entendre.

Le cours se poursuit avec irimi à deux : attaques simultanées sur oi-tsuki intérieur
Puis un kata termine la journée.

Vendredi 30

Nous commençons sur place, en kiba dachi : oi-tsuki trois fois, oi-tsuki, age uke, soto uke. C’est une révision des notions étudiées au cours de ce stage.
Puis nous travaillons en déplacement : enchaînements yaku uchi-uke, mae-geri, yaku-tsuki ;
Enchaînements shuto et nukité du même côté puis yaku-tsuki.
Enfin exercice en ki-hon de la séquence extraite du kata Tekki shodan : uri ashi, uchi uke, fumikomi.

Le cours est terminé. Place à l’examen de passage des grades.